Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
07 Jul

Balade en arrière pays ajaccien

Publié par jojo  - Catégories :  #péteuse

Salut à vous

C'est parti pour une balade dans l'arrière pays ajaccien direction Tolla et les gorges du Prunelli dans les montagnes, une balade d'environ 70 kms. 

De Porticcio on prend la direction d'Ajaccio, on emprunte ensuite la rocade qui nous mène directement sur le route Cauro où nous ferons un stop.

Juste avant l'embranchement avant d'attaquer une descente à 16%, ma belle mob chasse dangereusement sur l'arrière, crevaison annoncée, changement de chambre à air, j'en profite pour changer la bougie qui commençait à donner des signes caractéristiques de perlage. 

Tout le monde repart pour attaquer la montée vers Cauro où nous boirons un café, une mise en jambe avant ce qui nous attend pour arriver à Tolla.

La forêt est présente et très touffue un repère pour les sangliers qui doivent pulluler dans le coin.

Nous grimperons jusqu'à la Boca di Marcujolu à 670 mètres où nous ferons un stop pour reposer nos montures et soulager quelques besoins physiologiques.

Ensuite descente jusqu'à l'entrée des gorges du Prunelli, où nous mettrons une petite laine car on est à environ 700 mètres et le soleil se cache derrière des nuages menaçant.

Le parcours est sympa bien que le revêtement soit un peu délicat à partir de Tolla c'est la descente sur une bonne route jusqu'à Ocana et l'entrée d'Ajaccio.

 

Ma première panne

Ma première panne

Gorges de Prunelli et Lac de Tolla
Gorges de Prunelli et Lac de Tolla
Gorges de Prunelli et Lac de Tolla
Gorges de Prunelli et Lac de Tolla

Gorges de Prunelli et Lac de Tolla

En cours de route, Jean Mi qui a dans le nez de changer son matelas cherche un Décathlon, je pars avec lui, mais toute la troupe suit, Gérard peste car il craint la panne d'essence.

N'ayant pas trouvé le Décathlon de service, on décide de rentrer sauf Jean Mi qui tient a changer de lit, Rabaute et Bison le suivent dans ses recherches.

A peine arrivé au camping, coup de téléphone la troupe a trouvé Décathlon et le matelas par contre ils sont en panne d'essence à une vingtaine de kilomètres du camp.

Je fais le plein, remplis un jerrican et trace la route jusqu'au Décathlon où je pensais qu'ils étaient en panne.

Je découvre Décathlon, mais point de mobeurs, coup de téléphone, en fait entre temps ils ont roulé jusqu'au rond-point de l'aéroport à 5 kilomètres de là. Demi tour et je les trouve bien installés à l'ombre, le seul endroit où je ne pouvais les voir.

Le plein fait, on rentre avec heureusement le matelas de Jean Mi. 

Aussitôt arrivés, les essais de matelas sont lancés, chacun y va de sa remarque, trop large, trop long, trop épais, Jean Mi lui attend le verdict du compresseur avant de se prononcer, finalement certes il est plus large que l'autre un peu plus long mais en poussant les bords il rentre, Jean Mi ne peut s'empêcher de le tester sur le champ.

Aussitôt gonflé aussitôt essayé !!! Il va pouvoir ronfler et péter à l'aise !!!

Aussitôt gonflé aussitôt essayé !!! Il va pouvoir ronfler et péter à l'aise !!!

Commenter cet article

Matelas pour Jean Mi 11/07/2016 00:02

Plus besoin de Pompe

Archives

À propos

Carnet de voyage : Mali, Mauritanie, Estonie, Ukraine, Tadjikistan, Russie, Mongolie, Chine, Maroc, Laos, Pologne, Lituanie, Vietnam, Cambodge, Birmanie etc.. Et bien d'autres choses